Gavroche

Gavroche

Sexe :  mâle 
Né(e) le : 01/01/2011
Test FIV : négatif
Test FeLV : négatif
Famille d'accueil :  Anna
Localisation :  Vanves (92)

Gavroche3

Nous vous présentons Gavroche, un petit bonhomme né en 2011, il va lui même raconter son histoire :

" Bonjour, je m'appelle Gavroche et à la base j'étais un titi meldois, je suis né dans la rue et dès mon démarrage dans la vie, je n'ai pu compter que sur moi-même pendant de nombreux mois.
Une dame nourrissait tous les soirs dans la rue à côté d'une pizzeria et je me suis donc greffé à cette colonie de chats.
Quelques jours après mon arrivée, j'ai été accueilli d'une façon assez surprenante, je me suis retrouvé dans une cage-trappe pour me faire identifier et castrer chez un vétérinaire. J'ai compris après que c'était une façon de nous sauver la vie quand on est un titi des rues car on ne court pas après les minettes en chaleur et si la fourrière ou autre nous trouve, l'association est appelée. D'ailleurs c'est ce tatouage qui m'a sauvé quelques années plus tard, je vous raconterai.
Donc en mai 2013, me voici chez le véto (d'une humeur massacrante) pas du tout enclin à recevoir des caresses... moi les humains me faisaient peur, très peur, tous mes copains me disaient qu'il ne fallait pas leur faire confiance donc j'appliquais les conseils. Je suis relâché dans la rue quelques jours plus tard et retrouve mes habitudes.
Je fais partie des nombreux Orfélins des rues, trop craintifs pour aller en famille d'accueil, fixés à un point grâce au nourrissage.

Novembre 2016, l'association est appelée pour un chat dans un état grave qui vient de se faire taper par une voiture, je suis aux urgences vétérinaires, très mal en point et les chances de survie sont infimes, comme d'habitude, l'association dit au vétérinaire de tout tenter pour moi. Je voulais aussi en profiter pour remercier 3 dames, qui ne se connaissaient pas et qui se sont arrêtées sur la route pour m'aider (une a fait la circulation pour éviter qu'une autre voiture me roule dessus et elles m'ont emmené à la clinique).
Après quelques jours à la clinique pour me stabiliser, je rejoins le vétérinaire partenaire de l'asso qui au bout de quelques jours parvient à me caresser, la décision de ne plus me remettre dans la rue était déjà prise mais n'en a été que renforcée...
Restait ensuite à trouver une famille d'accueil qui voulait bien d'un chat craintif avec convalescence ... Anna s'est vite proposée ...pour tout vous dire l'adaptation a pris un peu de temps, j'étais beaucoup caché au départ, plutôt sous que sur le lit, ben oui en bon chat du dehors, je n'avais pas l'habitude du confort mais très vite j'ai pris des habitudes de chat de canapé !!! Je ne garde que le nom de ma vie d'avant.

Alors pour parler de mon caractère, je suis encore un peu troutrouille par moment (les restes de ma vie d'avant, dehors, toujours sur le qui-vive) mais j'adore les câlins donc je ne résiste pas à venir en demander dès que je connais un peu la personne en face de moi. Avec Anna, j'y suis allé par étape, j'ai d'abord mis les 2 pattes sur le canapé pour avoir des bisous sur la tête et maintenant je viens sans soucis à côté d'elle. J'ai aussi appris le jeu, avec une balle, une souris et avec ma queue comme un bébé !!!! Il parait qu'un chat qui joue est un chat heureux, ça y ressemble bien de mon côté...
Côté habitudes alimentaires, je suis plutôt branché croquettes que pâtée même si au moment du repas, je suis présent avec mes colocataires à 4 pattes, je suis très curieux et j'aime participer à la vie de famille, c'est très important pour moi.
Côté entente avec les autres chats, j'aime bien les câlins tête et aussi envoyer quelques baffes à d'autres moments, mais je cohabite plutôt bien en général, je peux aussi être adopté en chat unique pas de soucis !

Je suis bien chez Anna, très bien même, je l'aime tellement car elle est la première personne chez qui j'ai vécu en intérieur mais elle m'a expliqué le concept de famille d'accueil et je le comprends bien. Elle ne serait pas contre me garder mais cela signifierait qu'elle ne pourrait plus sauver d'autres Orfélins des rues et ça, ça m'est juste insupportable à entendre.

Je recherche donc la personne qui craquera sur mon histoire et qui n'aura pas peur d'adopter un chat de plus de 5 ans (pour info on peut vivre jusque 20 ans et même plus), je sais bien c'est la période des chatons mais adopter un chat adulte à la vie cabossée, c'est bien aussi ! En plus je suis pas compliqué pour un sou, je veux juste aimer et être aimé.

Alors pensez à moi, s'il vous plait !

Merci

Gavroche "

Si vous êtes intéressé par un de nos chats à l'adoption, contactez-nous via adoption@orfelins.com

 



Diaporama de Gavroche

Retour


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×