• Présentation

Céline et SandrineQui sommes-nous ?

Au début de l’histoire, deux chemins qui se croisent par la grâce de cinq chatons abandonnés, un soir de l'hiver 2004… et un premier sauvetage commun. Les premiers biberons, l’inquiétude devant ces miniatures de chats, les longues conversations qui révèlent un même effroi, une même révolte devant la misère animale, les mêmes gestes quotidiens qui nourrissent un petit groupe de laissés pour compte, ici et là, et puis l’évidence qui pousse à agir ensemble, à se dire qu’on ira plus loin que ce premier sauvetage, qu’on va faire un petit bout de l’immense travail que tant d’humains laissent à si peu.

Nous décidons alors de faire naître Orfélins en mai 2005, association au service des chats en souffrance et/ou en danger sur les communes de PANTIN (93) et de MEAUX (77), parce que nous savons qu’isolées nous ne pourrons pas faire beaucoup.

Nous avons la conviction qu’avec de la volonté, de la patience, de la pédagogie, de la persuasion, les choses peuvent évoluer dans le bon sens.

Au fil des années, l'équipe s'étoffe, s'organise, joies et chagrins se succèdent. Nous nous confrontons toujours davantage aux limites financières et structurelles qui contraignent notre action. Nous renouvelons chaque jour notre promesse d'aider au mieux, dans un souci constant d'adéquation aux besoins de chacun des chats dont nous prenons la responsabilité sans considération d'âge ou d'état de santé. Chez nous, les vieux, les malades, les "pas faciles" ont aussi leur place, pleine et entière.

C'est autour des valeurs de compassion, de respect de la vie, de rigueur que nous nous rassemblons dans un objectif permanent de mieux-être pour nos protégés, qu'ils se trouvent dans la rue ou en famille d'accueil. C'est autour de ces valeurs que nous espérons VOUS rassembler pour qu'ENSEMBLE, nous poursuivions la conquête d'une existence plus douce pour les chats laissés pour compte.

 


chatons-3.jpgQue faisons-nous ?

Afin de limiter leur reproduction, nous capturons, faisons stériliser, tatouer et si nécessaire soigner les chats des rues avant, selon les cas, de

Picto les remettre sur leur « territoire »

Picto les placer temporairement en famille d’accueil

Picto les proposer à l’adoption


Nous nourrissons des groupes de chats des rues

Nous nous efforçons d’aider les particuliers

Picto devant, pour un motif sérieux, se séparer de leur chat, à trouver un nouveau
     foyer pour l’animal

Picto dont la chatte a eu une portée non contrôlée, à placer les chatons, à
     condition que la mère soit ensuite stérilisée

Picto à retrouver leur chat échappé ou perdu

Picto ayant trouvé un chat, à retrouver les propriétaires de l’animal

 
Toutes nos actions sont encadrées par des procédures strictes visant à protéger l’animal



Hommage à notre mascotte Fripouille

fripouille.jpg


Petit Orfélin, né au printemps dans une cour d’immeuble sous la fenêtre de Céline… le plus craintif, le plus timide, le plus faible déjà d’une portée de trois chatons, comme si tu  avais laissé à tes deux sœurs toute la force, toute la santé, toutes les chances de grandir dans un monde qui s’annonçait hostile.

Né du hasard, né de l’inconséquence des hommes, sur le bitume de la banlieue d’où surgissent des fleurs fragiles, tu as eu la chance d’être recueilli, aimé, soigné par Céline pendant onze mois.

Mais la maladie accomplissait son œuvre obscure et rien n’a pu l’arrêter. Tu t’es endormi  sur les genoux de Céline, entouré de tout son amour, au seuil de ton premier anniversaire.

Petit Fripouille, petit Orfélin discret au regard si doux, c’est à toi, qui nous as fait espérer follement, qui nous as fait verser tant de larmes, à toi que nous n’oublierons jamais, c’est à toi que nous dédions ce site et c’est à toi que nous demandons, petit ange, de veiller sur notre travail auprès de tes frères de misère.

A ton étoile...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×